Soirée COMMANDER 28.09.2018 : Débrief & Résultats

Pour cette nouvelle soirée sur le thème du COMMANDER, c’est Jules qui a pris le temps de prendre des notes durant les boucheries auxquelles il a participé !

Merci à lui pour ce compte rendu et allons-y pour l’horreur sur les champs de bataille :

 

  • Partie 1 :

– Jules : Sek’Kuar, Gardemort


– Hirotaro : Animar, Âme des Eléments

– Max Ouh : Nekusar, le terrasseur d’esprit

– Stevchenko : Savra, Reine des Golgari


Une première partie assez brève pour ouvrir la soirée, et pour cause, une sortie éclair de mon Sek’Kuar. Mon Pacte de la tombe touchera vite la table (pour ne pas la quitter avant un bout de temps) et s’alliera avec Yahenni, Partisan Immortel qui servira ici de moteur à sacrifice ET de kill du fait de sa deuxième capacité lui permettant de grossir à chaque décès sur les boards adverses.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est donc devenu assez inutile pour mes adversaires de jouer des créatures, celles-ci devant être rapidement sacrifié. On notera aussi la présence temporaire d’un deuxième Pacte de la tombe chez Savra, rapidement détruit pas un Sage du Reboisement.

C’est donc Nekusar qui mourra en premier sous l’assaut d’un Yahenni devenu 23/23. Pris pour cible en premier car offrant trop de pioche aux autres adversaires de Sek’Kuar. Animar et Savra le suivront bien après dans sa tombe.
C’est donc Sek’Kuar qui repart glorieux de cette première bataille avec une pelleté de nouveaux crânes pour sa collection.

  • Partie 2 :

– Jules : Neheb, l’Éternel

– Hirotaro : Animar, Âme des Eléments

– Max Ouh : Marchesa, la Rose Noire

– Stevchenko : Brago, King Eternal

On repart donc sur une nouvelle partie, même joueurs. 3 nouveaux commandants viennent se confronter à un Animar revanchard. Pour ma part, pas grand-chose à dire. Bloqué à 2 lands pendant 10 tours après un mulligan à 6, j’ai surtout regardé. J’ai cependant eu le temps de placer un combo tard dans la partie (j’ai quand même pioché des lands au bout de 15 tours hein !) : Hidetsugu, le Malfaisant + dégats doublé pendant un tour. Etant donné la présence sur mon board d’une paire de botte, il me suffisait de le jouer, de l’équiper, de l’engager et nous voilà tous morts. Mais Brago me le renvoya en main sur la pile de l’équipement en blinkant un Mage de l’Exclusion et je serai donc logiquement tué le tour d’après, étant donné que j’avais révélé à tous le monde quelle menace j’étais.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les autres boards en revanche, la partie aura était vraiment serré. Il aura fait défaut à Marchesa d’un moteur de sacrifice pour pouvoir nous voler nos créatures en paix et elle sera la première à nous quitter, ses faibles créatures ont plié sous une charge massive d’Eldrazis appuyés par un Décimateur des Provinces fraîchement arrivé. Charge menée par Animar bien évidemment. Ce dernier se verra d’ailleurs contrecarré un Kozilek, Boucher de la Vérité par Brago. Mais il en fallait plus pour l’arrêter, car quelques tours plus tard, Brago tombera aussi sous la masse tentaculaire.
Animar ayant pris sa revanche, il reparti en paix, veillé sur le territoire qu’il venait de conquérir.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Partie 3 :

Jules : Tatyova, druidesse benthique

Stevchenko : Rakdos, seigneur des émeutes

Gueubi : Balan, chevalière errante

Daan : Brion Bonbras

On bouscule un peu les tables, me voilà face à deux nouveaux adversaires. Rakdos fit un départ assez aggro grâce notamment à une Vive-lance du Monastère. Cette agressivité et la présence d’un Terrasseur d’Ulamog força Brion à raser le board. Mais le Terrasseur se fit vite réanimer et me chargea, autant dire que son annihilateur 3 + la wrath m’ont envoyé au fond pour ne jamais me voir en remonter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au milieu de tout ce bazar, Balan pris le temps de rassembler une montagne d’équipements, composé notamment de 3 épées bi-élémentaires. Chacune de ses attaques ou presque a été fatale tout en le menant à plus de 65PV. Rakdos mourut en premier, suivi de près par Brion qui venait de menacer la chevalière avec un Malignus. Et pour finir, Balan se jeta sur Tatyova pour en faire des sushis.
Balan reprit donc son errance après avoir lavé le sang de ses ennemis qui recouvrait ses nombreuses lames.

  • Partie 4 :

Jules : Shu Yun, la Tempête Silencieuse

Stevchenko : Savra, Reine des Golgari

Gueubi : Balan, chevalière errante

Daan : Brion Bonbras

Dernière partie de la soirée, Savra revient donc d’entre les morts pour venger l’Essaim.
Balan dégainera bien vite un Jitte d’Umezawa très mal accueilli, et après sa victoire arrivée tantôt, il n’en fallu pas plus pour s’attirer les foudres de la table. Et ça lui coûtera 15PV ainsi que la destruction du précieux artefact. Shu Yun envoya plus tard une Horreur Éveillé (boostée et tout juste transformée) arracher 22PV d’un coup à Brion.

 

 

Mais dans l’ombre, Savra installait sa vengeance… Qui pris forme d’un coup ! Celle d’un Craintécharde 13/13 ! Shu Yun fut le premier à périr sous ses assauts. Logique, étant donné la menace qu’il avait démontré être plus tôt.

Après cela, Savra empila un petit combo : une Carapace de Nantuko sacrifiant en boucle un Mort Tenace revenant sans cesse sur le champ de bataille grâce à une énorme quantité de mana. La Carapace et le Craintécharde viendront ainsi à bout de ses deux derniers adversaires.
Et se fut donc Savra qui finit la soirée en plantant dans son jardinet, les dépouilles encore fraîches de ses adversaires (car c’est se que font les Golgari, ça fait des superbes champignons apparemment, ou des zombies).

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci encore à tous les joueurs présents pour cette soirée riche en émotion ! Pour cette seconde séance de COMMANDER c’est encore un carton plein

See you in the battlefield !

Hirotaro

De Hirotaro

"La voie du samouraï réside dans la mort." - BUSHIDO

3 réflexions sur “Soirée COMMANDER 28.09.2018 : Débrief & Résultats”

Laisser un commentaire