Ephemeral Deck Project

Oyé!

L’idée nous a traversé l’esprit quelques fois déjà et nous nous devions d’officialiser la chose car, le concept peut être intéressant.

Le concept? Donner aux joueurs une règle à suivre pour construire un deck autour et se mettre sur la courge avec, bien entendu! On perd pas le nord au Goneblin!

La règle peut être très variée, un deck Pauper, mono-couleur, une mécanique etc…

Je vous propose, si ça vous dit de tenter l’expérience, de mettre en commentaire des exemples de règles à suivre. Avec ça, un sondage sera mis en place sur le site pour voter laquelle sera mis en place

Je propose également une règle générale qui rajoutera un peu de piquant, aucune liste ne devra être prise sur internet. Je ne veux que du frais, du neuf, de l’original. De la belle magie quoi.

 

À vos claviers!

Hirotaro

De Hirotaro

"La voie du samouraï réside dans la mort." - BUSHIDO

4 réflexions sur “Ephemeral Deck Project”

  1. Première idée :
    J’ai vu des joueurs utiliser ça sur un format de fight avec deux trois booster (du 15-20 cartes et genre 10 pv)
    En gros, tu fais un deck sans aucun lands, c’est que des cartes actives. Chaque carte peut être posée comme un land et fait de la couleur de son identité (ex : j’ai une carte blanche à 7 de mana alors qu’on est en T1, je vais la poser en land pour faire une plaine).
    Ici, vu qu’on serait sur un format dans les 60 cartes avec commandeur, déjà on ferait plutôt du 20 pv.
    Même règles que l’EDH, mais pour pas trop cheater avec des cartes multicolor au niveau de la manabase, une carte non monocouleur en land arrivera tap.

    Avantage : pas de risque de mana death, un deck full de carte active
    Renvoyer un permanent land, permet de rejouer la carte plus tard en mais en cartes actives
    Défaut : les effets de rampe, land dans le cimetière et truc du style qui vont cibler un land en dehors du CDB sont non applicables
    Restriction : animer un land ne fait pas devenir ce dernier en sa carte active (ex une créature landée 5/5 vol qui prendrait donc 9 marqueurs avec Éveil de Vitu-Ghazi hein, on vous voit venir les petits malins avec vos idées !)

  2. Mon pool de cartes étant très limité je vous propose de numéroter les decks en début de soirée. Ensuite lorsque les tables sont formés, on tire au sort et on prend le deck correspondant au numéro (Bien sûr on relance le tirage si on tombe sur un de ces propres decks 😉 )
    Le tout étant de découvrir les decks d’autres personnes, de se marrer de voir vos adversaires avec votre deck faire n’importe quoi (ou vous surprendre qui sait)

Laisser un commentaire