Draft ZENDIKAR Rising – Résultats

Cette nouvelle année chez le GONEBLIN commence plutôt fort !
Une bonne soirée de reprise avec pas moins de 10 personnes pour bien reprendre qui s’enchaîne avec notre draft habituel à chaque d’édition.

Une bonne dizaine de participant répondent présents à l’appel de la baston :

  • Hirotaro
  • Shadz
  • Strosad
  • Nava
  • Foofix
  • Namion
  • Sirius
  • Chartreux
  • Rythire
  • Spades

Tous ici pour en découdre et remporter le gros lot ! Car oui, le victorieux repartait avec le BOX TOPPER de la boîte servant au draft. Connaissant la liste des cartes potentiellement droppables, m’voyez l’intérêt !

Vous connaissez la chanson :
Les boosters s’ouvrirent petit à petit et passèrent de main en main (imbibées de gel hydro hein). Chacun fit ses choix et espérèrent mettre en place une stratégie qui les emmènerait au sommet de la gloire !

Les matchs passèrent et les têtes commencèrent à tomber. Certains déjà se firent remarquer en tant que grands combattants du plan ZENDIKAR!
Mais voilà qu’il se faisait déjà 00h30 et que nous avions encore 4 personnes à 3 victoires qu’il faut départager. La solution fut la suivante, celui qui avait le plus de victoires entre les membres du TOP 4 se verrait prendre la tête du podium, qui se composait de :

  • Hirotaro : avec 1 victoire contre Strosad et Foofix
  • Strosad : avec 1 victoire contre Spades
  • Spades : sans victoire parmi les membres du TOP 4
  • Foofix : sans victoire parmi les membres du TOP 4

Me voilà ainsi en tête de liste (à ma grande surprise !), suivi de Strosad.
Spades et Foofix durent se battre dans un combat épique pour monter sur la dernière marche du podium, où il ne pouvait en rester qu’un !
Et c’est Spades qui l’emporta !

Pour ma part, je fis mon trou avec un deck Simic basé sur la capacité “Kick”.
Et je peux vous dire que j’en avais kické des c*ls avec ça ! Mes 3 adversaires qui succombèrent ont constaté la violence inouïe que le deck pouvait amener.
Avec des combinaisons de cartes comme le Risen Riptide et la Might of Murasa, ça tape fort avec une pointe de surprise!

Je m’étais lancé dans ces couleurs après avoir droppé dans mon premier booster la créature légendaire qui dit que “jouez kick, c’est bien” : Verazol, the Split Current
Bizarrement, lorsqu’elle osa fouler le sol du champ de bataille, celle-ci se voyait éjecter par je-ne-sais quelle anti-bête ou contre-sort.
En même temps, je peux comprendre que copier des sorts kickés, c’est balaise.
Ça peut vraiment faire mal, surtout si on commence à renflouer la bête en marqueurs +1/+1 et à faire d’autres choses rigolo à côté… Toute cette abondance de value :
Voici ma decklist plus en détail si vous voulez jeter un œil :
Petite mention spéciale à Nava, qui su me vaincre malgré que nous nous sommes retrouvé avec une belle différence de PV. Moi à 21 et lui à 1 !
Une belle preuve de ténacité, comme je le dis toujours :

“Plutôt crever que d’abandonner !”

Et pour mon plus grand plaisir… Malgré une poisse incommensurable ces derniers temps lors de mes ouvertures, voici le fameux BOX TOPPER qui tomba :
On va pas se mentir, on était pas mal du tout!

Encore une fois, merci à tous d’avoir participé dans la joie et la bonne humeur.
Et malgré les restrictions sanitaires !
Merci d’avoir joué le jeu.

Je vous laisse avec le podium et vous dit à bientôt, pour de nouvelles batailles épiques.


– Hirotaro.

 

 

Hirotaro

De Hirotaro

"La voie du samouraï réside dans la mort." - BUSHIDO

Laisser un commentaire